Permaculture

"La Permaculture est un processus de transformation
visant à changer la perception que nous avons
de nos besoins personnels, familiaux et communautaires
afin qu’ils restent conscrits à l’intérieur d’un cadre écologique"
Holmgren, 2006.

Des formations en Permaculture CCP
(Cours Certifié de Permaculture), sont régulièrement organisées
par Terres de Vent sur le site de la Roussière.
Inscrivez-vous, nous vous accueillerons avec joie.

Sur l’éco-lieu de la Roussière, nous souhaitons organiser des activités dans le respect de la vie animale, végétale et humaine et faire de ce site un écrin favorisant la biodiversité  avec des prairies, des jardins, des vergers,  des sentiers pédestres en bord de rivière et de nombreuses haies bocagères.

C’est pourquoi nous avons choisi d’ouvrir nos portes aux participants des Cours Certifiés de Permaculture qui ont régulièrement lieu à Terres de Vent.
Les participants du premier CCP de juin 2011 nous avaient d’ailleurs proposé des designs appliqués à l’organisation du site dans sa globalité grâce auxquels nous avons mené nos réflexions quant aux aménagements à mettre en place.


QU’EST-CE QUE LA PERMACULTURE ?

Définition empruntée à l’Université Populaire de Permaculture
http://permaculturefrance.org/fr

La permaculture est un ensemble de pratiques et de modes de pensée visant à définir et mettre en place un usage du territoire et un mode de vie durables (Holmgren, 2006).
C’est un processus de transformation visant à changer la perception que nous avons de nos besoins personnels, familiaux et communautaires afin qu’ils restent conscrits à l’intérieur d’un cadre écologique (Holmgren, 2006).
Il tend à minimiser les besoins en ressources non renouvelables en étant très économe en énergie (travail manuel et mécanique, carburant…) (Fukuoka, 1989).
Il se veut aussi respectueux des êtres vivants, en prenant en compte tous les éléments de l’environnement – hommes, animaux, vie sauvage, nature – pour restaurer les systèmes agricoles et sociaux dégradés dans un développement durable (Holmgren, 2006).

La permaculture vise donc à créer un écosystème productif en nourriture ainsi qu’en d’autres ressources utiles, tout en laissant à la nature « sauvage » le plus de place possible. Elle conserve ainsi une stabilité et une diversité similaires à celles d’un écosystème naturel.
La permaculture touche à tous les aspects de l’activité humaine qui mettent en péril l’équilibre dynamique des relations et interactions permettant la vie sur terre: alimentation, habitat, vêtements, soin médical, loisir, etc. C’est la CULTURE de la PERMAnence ou « la création soutenable de l’habitat en suivant le modèle naturel » (Mollison, 1978)

Elle invite à mettre les aspects théoriques en relation avec les observations réalisées sur le terrain. Mais la base de la permaculture n’est pas uniquement d’observer les éléments constitutifs d’un système individuellement, mais aussi de prendre en compte leurs interactions (Ecotopie), avec pour perspective la compréhension de l’écosystème et son utilisation durable par l’homme.